Pourriez-vous nous faire part de vos réactions après la victoire ce Samedi de votre effectif face à l’équipe de Bouillargues ?

S.S : « Un soulagement, celui de prendre 3 points ! Ensuite, le fait de faire un match qui correspond à ce que l’on fait sur nos séances d’entrainement. Et malgré tout, nous avons commis beaucoup d’erreurs, je n’ai pas aimé du tout notre début de 2ème mi temps, nous n’avons pas respecté, certains fondamentaux en attaque, par manque de concentration, même chose sur nos supériorités numériques, ou nous ne sommes pas assez rigoureux. Il ne faut malgré tout pas faire la fine bouche, gagner de 10 buts chez le 2ème du championnat est un vrai bel exploit et il faut en féliciter les filles, surtout leur combativité et leur solidarité. La défense est aussi une réelle satisfaction. »

Quelles ont été vos volontés et vos changements apportés ?

S.S : « Quand tu prends une équipe qui est sur 4 défaites en 4 matchs, avec en plus 1 point de pénalité au classement, la 1ère chose à faire est d’essayer de remettre les têtes à l’endroit, de faire prendre conscience aux filles qu’il va falloir du temps pour remonter tout ça, qu’il ne va pas falloir paniquer dans les moments difficiles et que c’est en groupe, ensemble qu’elles s’en sortiront. Ensuite on a augmenté les séances en nombre et au niveau de la durée, puisqu’il m’arrive (Toujours, rire) de passer de 1h30 à 2H00. Je ne pouvais pas refaire une prépa physique, il fallait aussi s’occuper de la partie handball. On a modifié le projet de jeu défensif, et offensivement on a essayé de jouer plus vite, sauf que je me suis trompé car physiquement nous n’étions pas assez prêts, on a donc encore modifié certaines choses, et chaque semaine, progressivement on rajoute par petites touches. Il n’était pas question de tout révolutionner, cela aurait été un échec. Il y a aussi eu le souhait d’intégrer beaucoup de jeunes joueuses du groupe N2, pour créer une émulation, amener de la concurrence, et pouvoir faire un maximum d’oppositions sur les séances. »

Comment allez-vous préparer le match de ce weekend face à un de vos concurrents directs, Clermont Ferrand Handball ?

S.S : « Comme d’habitude, avec beaucoup de vidéo. Clermont au match aller, est pour moi notre plus mauvais match depuis que j’ai ce groupe. Les filles doivent donc être revanchardes, moi aussi, on attaque dès ce lundi par une grosse séance de renforcement musculaire, le mot d’ordre comme chaque semaine est travail ! Nous devons également faire preuve d’humilité après cette belle victoire à Bouillargues, ce groupe est souvent victime de relâchement, quasiment chaque semaine il y a un petit coup de gueule et un coup de pied aux fesses pour se remettre dans le droit chemin, ce serait bien que cette semaine ce ne soit pas nécessaire. »

Quels sont vos objectifs pour le reste de la saison ? Comment envisagez-vous les Play Downs ?

S.S : « En début de saison c’était le maintien et dans notre situation c’est encore davantage à l’ordre du jour. L’A.S. Cannes Mandelieu Handball doit rester en D2. Je peux vous affirmer que les filles en ont l’envie et mettent tous les ingrédients nécessaires pour atteindre cet objectif ! Personne ne s’imagine à quel point elles bossent dur. »

On observe un mélange de joueuses expérimentées et beaucoup de jeunes joueuses, comment définissez-vous votre groupe ?

S.S : « Bosseuses, respectueuses, prometteuses, décidées. Plusieurs adjectifs, tellement j’aime ce groupe et ces joueuses, même si des fois il peut y avoir des coups de gueule. Ce groupe manque d’expérience, nous avons peut-être le plus jeune effectif de D2, mais c’est une volonté, la politique sportive du club, et on en est fiers ! Il est bien piloté par notre capitaine Aline Scolastica, qui a un rôle important dans la gestion humaine, Alice Barrès qui est arrivée cette saison est aussi un leader de terrain, tout comme Nicole Andersen pour notre défense, Mélanie Chatelet pour mener le jeu, et autour de ça des jeunes talentueuses comme Louise Cavanié (19 ans) ou Ema Hrvatin (20 ans), il ne faut pas oublier Anna Manaut notre arrière droite, notre meilleure buteuse, là-dessus viennent se greffer toutes nos jeunes joueuses, sans oublier Diorobo Sacko qui nous a encore fait un gros match à Bouillargues. Le fait d’avoir fait monter certaines de mes cadres de N2 nous a fait du bien, il faut juste qu’elles comprennent qu’elles ne sont pas là pour être des joueuses de complément, mais bel et bien là, pour gagner leur place. Ces filles doivent devenir plus méchantes, ce groupe doit devenir plus méchant, nous sommes trop gentils par moment, c’est un de nos gros défauts. J’entends aussi les critiques, du style qu’est-ce que telle ou telle fille fait en D2, je laisse les aigris et les jaloux à leurs commentaires, faire progresser un groupe c’est aussi prendre des joueuses avec un potentiel qui n’ont pas encore le niveau et justement, les amener à ce niveau ! Je le répète c’est le projet du club ! Et je peux vous dire que ces filles vont maintenir l’A.S. Cannes Mandelieu Handball ! Aucun doute sur leur envie et leur qualité. »

Les critiques sur l’entraineur ?

S.S : « C’est la mode, les réseaux sociaux aident bien les gens qui n’ont rien d’autre à faire chez eux, ça les occupe, je sais qu’un commentaire par exemple a blessé ma fille. C’est pathétique. Je sais d’où je viens, je sais ce que je fais, pas besoin de me dire que je n’ai jamais entrainé à ce niveau, je le sais très bien. Ce qui compte pour moi c’est que je fais le maximum, que je bosse très dur et que je vis cette situation avec passion, dans le but de donner satisfaction à mon président qui m’a donné cette responsabilité, je veux lui montrer qu’il ne s’est pas trompé en me donnant sa confiance. Et puis mon autre but est de mettre les joueuses dans les meilleures conditions pour qu’elles continuent à jouer en D2 ! Les Mélanie, Louise, Enola, Opélia, Alice, Noémie etc … méritent toutes de continuer à jouer à ce niveau ! Donc je me concentre sur mon boulot pour elles et pour le club ! On fera les comptes en fin de saison … »

Photo équipe : BOUILLARGUES vs ASCMHB
Crédit photo – ASCMHB

1 Comment

  1. Brigitte Gautier

    Répondre

    Bonsoir
    On ne se connaît que peu mais ancienne joueuse moi aussi… Il y a longtemps certes… Je suis tout à fait OK avec ce que vous dites. Le respect est mutuel dans ce groupe et la confiance tissée solidement Bravo à vous et à tout le staff… grand respect… On ne construit que sur de solides Valeurs partagées et C est cela qui permet l émulation de chacune des joueuses..
    vous savez confectionner ce  » LIANT » et faites de votre mieux avec implication et réflexion. C est énorme déjà ! Bonne continuation à toutes et tous… Pour un plaisir partagé…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *