Départ Aline Scolastica et Anna Manaut
Aline Scolastica et Anna Manaut

Malheureusement l’année prochaine nous perdons deux éléments principaux de notre collectif, tant sur l’aspect sportif qu’humain. Aline SCOLASTICA, gardienne et capitaine et Anna MANAUT notre gauchère, toutes deux au club depuis 4 et 3 saisons, prendront la direction du club de Thuir Handball. Elles reviennent pour vous sur leurs parcours au sein de l’AS CANNES MANDELIEU HANDBALL. 

Un gros pincement au cœur pour nous, mais pour vous de nouveaux projets… quelles sont les raisons de votre départ ?

A.S : Il est temps pour moi « d’arrêter » le haut niveau, je rejoins le club de Thuir qui évolue en Nationale 2 avec la volonté de monter en N1. Je vais apporter mon expérience et accompagner de jeunes gardiennes une saison avant d’arrêter définitivement ma carrière handballistique.

A.M : Franchement arrêter le handball de haut niveau n’a pas été une décision facile à prendre. Cela fait 10 ans que je suis joueuse professionnelle, il est temps de tourner une page, de penser à l’avenir,  à ma reconversion professionnelle et aussi me rapprocher de ma famille. Je vais continuer à jouer avec le Handball Club Thuir qui évolue en N2 et qui a un très beau projet de club.

Pouvez-vous donner vos impressions sur cette saison sportive (vos ressentis, vos doutes, vos joies…) ?

A.S : La division 2 est un niveau qu’on sous-estime, il y a une très grosse différence avec la N1 et c’est pas un hasard qu’elle soit passée professionnelle cette année. Ce niveau demande du travail, de la rigueur. Avoir du talent ne suffit pas il faut se donner tous les jours un peu plus, et surtout jouer avec son cœur. En tant que capitaine et la joueuse la plus ancienne j’ai été dure avec elles, je ne leur ai rien laissé passer quasiment, je les ai poussées, pour les aider à se dépasser. Je suis tellement fière d’elles, on a douté durant l’année mais on a su ensemble se relever, avancer et valider ce maintien. C’est le travail de chacune qui a fait la force de ce groupe.

A.M : Une saison qui a commencé avec beaucoup d’envie après la crise sanitaire qu’on a vécue et qui ne nous a pas permis de finir la saison antérieure mais aussi une saison très compliquée avec l’arrêt du championnat, des changements, le COVID, avec des hauts et des bas. Merci, merci à cette équipe qui n’a jamais lâché, qui a su se battre et remonter chaque situation. C’est grâce à ce groupe qu’on a réussi l’objectif qu’on avait depuis le début de la saison : le maintien.

Quelles ont été vos ambitions à votre arrivée ? Avez-vous atteint vos objectifs ?

A.S : en arrivant à Cannes c’était important pour moi de retrouver du plaisir sur le terrain, j’arrivais d’un club en D2 qui avait déposé le bilan et je m’étais fait une très grosse déchirure de l’ischio. Aujourd’hui je peux dire que l’objectif est atteint  😊

A.M : Quand je suis arrivée je revenais des croisés et la reprise sur le terrain n’a pas été simple. Mes ambitions étaient de me retrouver, de me refaire plaisir sur le terrain et pouvoir apporter le maximum à l’équipe. Oui bien sûr, objectifs plus qu’accomplis, je me suis éclatée sur le terrain !

Si vous deviez vous qualifier en tant que joueuse, que diriez-vous ? 

A.S : Je dirais que je suis rigoureuse, après je suis une joueuse atypique je dois être la plus petite gardienne du championnat, je ne rentre pas dans les cases « prédéfinies » qu’on attend à ce poste et malgré tout, cela n’a pas empêché que je joue à ce niveau. 

A.M : Travail et persévérance je pense que sont deux des adjectifs qui me définissent bien, après forcément c’est un plus d’être gauchère et de mesurer 1m85, ce qui me permet d’être tireuse de loin. 

Qu’est-ce que vous retenez de votre venue au club ?

A.S : J’ai rencontré des gens formidables ici. Je retiens tout de ce que j’ai vécu chaque moment a eu son importance. Les moments difficiles m’ont fait grandir, les moments de joie m’ont rendu fière.

A.M : Sans doute toutes les personnes que j’ai croisées pendant ces trois années et avec qui on a pu partager des moments ensemble. On a vécu de très bons moments mais aussi d’autres un peu plus amers, chaque moment m’a permis d’apprendre, de continuer à avancer en tant que joueuse comme au niveau personnel.

Quels sont vos meilleurs souvenirs au sein de l’ASCMHB ? 

A.S : Chaque moment de partage avec l’ensemble des joueuses, les différents staffs et le public. J’avoue que le partage de la bière après une victoire à un goût vraiment particulier 😊

A.M : La montée en D2 2019/2020 même si on a pas pu finir la saison à cause de la crise sanitaire, c’était une saison où on s’est fait plaisir sur le terrain. Mais sans doute aussile maintien de cette saison, depuis le début ça n’a pas été simple mais le fait de l’avoir réussi avec ce groupe ça vaut encore plus. Ça restera un très beau souvenir pour la fin de ma carrière professionnelle en tant que handballeuse, cette saison restera gravée dans ma mémoire.

Une anecdote à partager avec les lecteurs : 

A.S : J’hésite entre les tests PCR tous les mercredis soirs depuis janvier ou le choix méticuleux de chaque pâté et vin rouge régionaux que Stéphane faisait sur les aires d’autoroute de France 😊

A.M : J’ai pris pas mal de cours avec les filles, de français, de danse…mais je reste sur le cours de twerk avec Dior il reste encore du travail pour arriver à son niveau mais je ne vais pas lâcher 😉

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ? 

A.S : Plein de beaux moments que la vie voudra bien m’offrir.

A.M : Du bonheur pour cette nouvelle étape qui commence.

Un dernier mot pour toutes les personnes que vous avez côtoyées durant vos différentes saisons :

A.S : Merci pour l’accueil que j’ai reçu dans ce club. Un grand merci à toutes les personnes qui nous ont suivies sur les réseaux et aux partenaires privés et publics qui malgré la crise sont restés présents. Bien sur un ENORME MERCI aux bénévoles qui travaillent dans l’ombre mais qui sont indispensables à la vie associative. 

A.M : Merci au club pour m’avoir fait confiance pendant ces trois années inoubliables. Merci aux bénévoles qui sont toujours là et qui sont si importants pour le club. Merci aux supporters qui sont là tous les samedis soirs dans les gymnases ou derrière leur écran. Merci à toutes les joueuses que j’ai croisées et avec qui on a pu partager des moments inoubliables sur le terrain et en dehors. Le handball féminin a besoin de vous tous pour continuer à avancer !

Un grand merci à vous deux pour votre sérieux et pour tout ce que vous avez apporté au club ! Vous allez nous manquer !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *